Mon âme, quelle farceuse!

En fin d’après-midi, au crépuscule ou en plein milieu de la nuit, mon âme choisit une musique et ne la lâche pas d’une semelle pendant des heures. C’est son instrument du bonheur, elle l’utilise pour s’inspirer (en cachette, la coquine!)

Ensemble, nous partons loin, dans les tréfonds de l’illusion et de l’imagination, en plein cœur de l’enfant intérieur.

On se raconte des histoires jusqu’au petit jour et après on s’endort au bord d’une plage, quelque part là bas, où la paix resplendie et l’amour se dore au soleil…

Le vin et la cigarette souvent nous aide. La nature autour aussi, elle est présente et réagit à nos mots en nous soufflant des airs de Céline Dion. Les feuilles bougent et les fleurs sourient!

Souvent on pose ce tumulte en musique, avec une voix et une guitare. On chante et on joue pendant des heures interminables…

On est bien, on est tellement bien. Ensemble, solitaires, sans se taire, on continue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s