Son soleil

La lueur du soleil coulait sur mon visage, il me semblait si proche. Sans pouvoir le toucher, je m'illuminais à sa simple présence. Nul besoin de mots ou de gestes, cet échange suffisait pour emplir mon coeur d'amour. La mer berçait mon âme et ensemble, nous dansions, au coeur de ces rayons puissants, révélateurs de bonté. Stimulateurs de patience et de bienveillance, là où les cœurs s'entremêlent et se disent "je t'aime".

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s